Première partie : Mitsou Gélinas sur l’importance de s’accepter tel qu’on est

La chanteuse pop, femme d’affaires, animatrice radio et télévision et actrice canadienne Mitsou Gélinas, que ses fans appellent simplement Mitsou, connaît bien les défis liés au stress. Dans cet épisode, elle parle avec Sophie Grégoire Trudeau de son long combat contre un trouble alimentaire et de sa victoire, au moment où elle a compris l’importance de s’accepter telle qu’elle est. « Je pense que si on est honnête, on se rend compte qu’on est tous pareils… on pense que le gazon est plus vert de l’autre côté de la clôture, mais c’est faux. » Mitsou explique aussi que l’écriture est devenue l’une de ses plus grandes passions et pourquoi, selon elle, écrire est un exercice thérapeutique.

Deuxième partie : Michelle Fortier sur l’art de vieillir en beauté

D’après Michelle Fortier, l’une des choses les plus importantes, peu importe votre âge, est la capacité à rester calme, en contrôle de ses moyens et de réagir avec élégance dans les circonstances difficiles. Elle croit que l’auto-compassion est essentielle, surtout en vieillissant. Elle nous recommande « d’être gentils avec nous-mêmes et d’accepter les changements qui viennent avec l’âge ». Dans cet épisode, la conversation porte notamment sur les meilleures façons d’apprendre à ressentir de l’amour et de la compassion pour notre corps qui vieillit, et des difficultés que cela implique!

Trucs et conseils UNIS Bien-être

L’alimentation est la clé de votre énergie vitale

Elle favorise le développement et le fonctionnement sain du cerveau et contribue également à prévenir les maladies. Ce qui est bon pour votre intestin est bon pour votre cerveau : ils sont reliés par des millions de cellules nerveuses ! Le domaine de la psychiatrie nutritionnelle continue de découvrir les nombreuses façons dont l’alimentation influence l’humeur et le bien-être. Nous ne croyons pas en des règles strictes et fixes, mais voici quelques pistes de réflexion pour une alimentation saine tirées du livre WE Well-being Playbook (disponible en anglais seulement) :
 

01
Faites un retour aux sources

Choisissez des aliments sains et entiers, ce qui permettra à votre corps de faire ce qu’il fait le mieux.

02
Appliquez la règle de trois

Mangez trois repas, y compris le déjeuner, et jusqu’à trois collations par jour. Alimentez votre corps toutes les trois à cinq heures.

03
Mangez plus de fruits et légumes

Ajoutez de la couleur (fruits et légumes) à vos repas et collations.

04
Nourrissez votre corps et votre esprit

Essayez d’avoir un menu composé à 80 % d’aliments sains et nutritifs. Pour le 20 % restant, laissez votre esprit succomber à la gourmandise : c’est l’expression de votre joie de vivre.

05
Ne dédaignez pas les gras, essentiels au cerveau et à la santé hormonale

Tournez-vous vers les avocats, l’huile d’olive, le saumon, les noix et les graines.

06
Faites le plein de protéine

Le corps n’emmagasine pas les protéines, alors incluez-les dans votre déjeuner, votre dîner et votre souper pour un approvisionnement régulier. Les sources de protéines contiennent souvent du calcium et du fer, qui sont essentiels durant la croissance.

07
Mangez en pleine conscience

« Quand tu marches, contente-toi de marcher. Quand tu manges, contente-toi de manger. » (proverbe zen)

Invitées et invités

Mitsou

À tout juste 17 ans, Mitsou a lancé sa carrière de chanteuse avec la chanson Bye bye mon cowboy, au succès instantané. Elle a ensuite enregistré de nombreux albums et a remporté deux trophées Félix : révélation de l’année et meilleur premier album. Depuis, elle a été directrice du magazine féminin québécois Clin d’œil, a animé l’émission Au courant sur les ondes de CBC Newsworld et a animé Kampaï! À votre santé, une émission sur la cuisine et les saines habitudes alimentaires à Radio-Canada. Elle a aussi très à cœur la santé des femmes et agit à titre de porte-parole pour la Fondation du cancer du sein du Québec.

Michelle Fortier

Michelle Fortier est spécialiste en psychologie de l’activité physique et professeure à l’École des sciences de l’activité physique de l’Université d’Ottawa. Elle a obtenu son baccalauréat à l’Université d’Ottawa en 1990 et son doctorat à l’UQAM, à Montréal, en 1994. La majorité de ses recherches récentes étudient les effets de l’activité physique sur la santé mentale. Elle s’est aussi grandement intéressée à la motivation et aux changements de comportement liés à l’activité physique. Elle est l’une des chefs de file dans son domaine au Canada et ses travaux entraînent des résultats concrets, comme l’intégration de kinésiologues dans les équipes de soins primaires.


Vivez-vous une situation de crise psychologique? Rendez-vous à l’hôpital le plus près ou composez le 911.

Le balado UNIS Bien-être ne remplace pas les conseils et traitements médicaux et ne doit pas se substituer à la thérapie ou à la médication.