L’accès à l’éducation est un droit fondamental pour tous les enfants. Pourtant, à l’échelle mondiale, 58 millions d’enfants d’âge primaire ne vont pas à l’école. Ce nombre grimpe à 124 millions, si on compte les enfants de tout âge et les adolescents.

Certains enfants viennent de familles trop pauvres pour payer les frais de scolarité, d’autres sont trop malades pour se rendre à l’école et d’autres encore ont trop faim pour se concentrer en classe. Dans certains cas, l’école n’admet pas certains enfants à cause de leur sexe, d’un handicap ou d’un facteur culturel. D’autres fois, la guerre et le travail des enfants entravent l’accès à l’éducation.

L’éducation est la meilleure arme contre la pauvreté, et la première étape pour se sortir de la misère. À tout moment de la vie, l’éducation offre aux gens les connaissances, les compétences et la confiance dont ils ont besoin pour bâtir un meilleur avenir pour eux-mêmes, leurs familles et leurs communautés.

Saviez-vous que?
  • Les enfants dont la mère n’est pas allée à l’école ont 2,8 fois plus de chances de mourir avant l’âge de 5 ans que les enfants dont la mère a reçu une éducation secondaire.
  • Les mariages d’enfants diminueraient de 14 % si toutes les filles recevaient une éducation primaire.
  • Chaque année de plus qu’un enfant passe à l’école augmentera ses revenus de 10 %.
L’ÉDUCATION CHANGE DES VIES
Chaque enfant a le droit à une éducation primaire : c’est un droit garanti par la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies. Il y a tant de choses que nous pouvons faire pour améliorer l’accès à l’éducation aux quatre coins du monde, en commençant par construire des salles de classe dans des communautés en développement afin que chaque enfant ait accès à une école où apprendre. Une école peut améliorer tous les aspects du bien-être et de la santé d’une communauté. À l’école, les enfants apprennent à se fixer des objectifs et à résoudre des problèmes, des apprentissages qu’ils peuvent transmettre à leurs parents afin d’améliorer la prospérité des entreprises et des fermes familiales. Les élèves apprennent également à traiter l’eau potable et à réduire la propagation de maladies, ce qui contribue à la santé de toute la collectivité. De plus, l’éducation réduit les risques de décès pour les mères et leurs enfants pendant et après la grossesse. Les mères éduquées sont également plus susceptibles d’envoyer leurs enfants à l’école. Malgré les bénéfices de l’éducation des filles, l’accès à l’éducation comporte davantage de défis dans leur cas. Nombre d’entre elles abandonnent l’école lorsqu’elles atteignent la puberté, en raison du manque de toilettes ou de latrines propres et privées à l’école. Dans certaines cultures, les filles sont obligées de quitter l’école et de se marier à un jeune âge. De plus, le temps qu’elles peuvent passer en classe est souvent restreint par les heures qu’elles consacrent quotidiennement à aller puiser de l’eau.